Forum International du Cyclisme

Actualités, Débats, Matériels, Entrainements, Diététique, Hygiène de vie ...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous sur le Forum Cyclisme Francophone.

Sujets les plus actifs
Bla Bla ?
Suite de noms
Photos de nous
Direction la Laponie !
Suite de mots
L'image mystère
Salon msn
L'image mystére 2
Aide à l'école
Bon anniversaire à...
Sujets les plus vus
Photos de nous
Surprenant, marrant et autres
Les plus jolies femmes de la planète
Vos photos favorites
Vidéos diverses
L'actu du peloton pro en photos
Musique
Le Livre d'Adam et Holtz
Matos de vélo
Graphisme
Sondage
Quelle est votre marque de casques préférée ?
Bell
23%
 23% [ 10 ]
Ekoï
18%
 18% [ 8 ]
Giro
32%
 32% [ 14 ]
Mavic
2%
 2% [ 1 ]
Met
9%
 9% [ 4 ]
Specialized
16%
 16% [ 7 ]
Louis Garneau
0%
 0% [ 0 ]
UVEX
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 44
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Ceux qui commencent le plus de sujets
High-Road man
 
Rém's
 
Adri -The -Bike -Seven
 
id65
 
kim_kirchen
 
nico_cycliste49
 
Bumblebee
 
FloGrimpeur
 
Warsasatt
 
Richie
 
Meilleurs posteurs
id65
 
Bumblebee
 
High-Road man
 
Supermirko
 
FloGrimpeur
 
passenans
 
Warsasatt
 
Antho29
 
kim_kirchen
 
Rém's
 
Statistiques
Nous avons 3489 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est kintatzugo14

Nos membres ont posté un total de 344503 messages dans 5024 sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
fof1975
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 215 le Ven 22 Avr 2011 - 2:50
Les posteurs les plus actifs de la semaine
fof1975
 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Story PCM 2010: Androni Giocattoli

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 15:02

Bon je m'y met aussi vu que c'est les vacances mr.green.

J'ai commencé cette carrière il y a pas de temps car j'aime beaucoup Scarponi et même le reste de l'équipe.

J'en suis actuellement a la saison 2011 au départ du Giro.

Résumé de la saison 2010:
J'ai commencé ma carrière en mode normal, et j'avais comme objectif en 2010 de faire un beau Giro avec Scarponi et de monter en Pro-Tour.

J'ai fait un début de saison assez tranquille en faisant monter Scarponi en puissance, il a remporté quelques semi-classiques et des étapes de petit Tours, comme quelques autres coureurs. Le premier gros résultat est le Tour de Murcie où il s'impose lors de la première arrivée en altitude devant Contador et Gesink, il gardera la tête du général jusqu'à la fin. Il a ensuite couru Tirreno-Adriatico qu'il termine second derrière Franck Schleck. J'ai malheureusement pas été selectionné pour les Ardennaises, mais je me rattrape de belle manière en le faisant gagner la Settimana Lombarda. Après avoir fait un Stage en Montagne (Scarponi et Serpa), je reprend la compétition lors du tour de Romabdie que j'écrase puisque je fait le doublé avec les Scarponi et Serpa, de bon augure pour le Giro Very Happy .

Commence alors le giro dont la première semaine est dominée par Cunego qui remporte deux étapes vallonées, dont celle de Montalicino. Scarponi un peu moins fort que le Piccolo Principe dans les vallons se contente de limiter la casse, et le fait plutôt bien puisqu'il pointe a une quarantaine de seconde du Leader qui est Cunego. Il n'y a pas beaucoup de très gros coureurs sur ce Giro (Cunego, Nibali et Ricco sont les plus dangereux), je me dit donc que j'ai la possibilité de faire un coup et de gagner la course au Maillot Rose. Cette impression est confirmée dès la première étape arrivant au Sommet, puisque Scarponi s'impose en Solitaire mais il n'a pas assez d'avance sur Cunego qui finit deuxième pour lui reprendre la Tunique de Leader. Cunego augmente au nouveau son avance au général lors d'une étape qui se finit par un sprint en bosse, pas d'écart a l'arrivée, mais Scarponi ne finit pas sur le podium, donc Cunego prend 20 secondes d'avance. Je profite de la seconde étape de montagne qui finit a Asolo a 30 km du dernier col pour essayer de prendre les commandes du général. J'attaque donc dès le pied de l'unique difficulté du jour, et là surprise, personne ne réagit, le peloton est encore composé d'une centaine d'unités et les autres leaders me laissent filer. Mal leur en a pris, puisque je finis a Asolo avec plus de dix minutes d'avance sur Ricco qui a attaqué les favoris a 1 km du sommet. Malheureusement pour le suspense mais heureusement pour moi, je Giro semble déjà plié. Je tente de confirmer le lendemain au Zoncollan, mais je n'arrive pas a décrocher Cunego qui est décidément très impressionnant et qui règle le sprint. Cette étape restera la grosse déception de ce giro, qui vous allez le voir sera une Franche réussite. En effet, dès le lendemain, je lave l'affront en remportant le contre le montre du Plan de Corrones avec 30 secondes d'avance sur Nibali et une minute sur Cunego cinquième. Je continue sur cette lancée en m'imposant dès le lendemain au Peio Terme. Étant assuré de la victoire finale, je profité des deux étapes de montagne pour réaliser un deuxième objectif, remporter le classement de la montagne avec serpa, et ces deux étapes qui comportent un très grand nombre de col sont un terrain idéal pour aller a la chasse au points. Serpa n'ayant pas eu a travailler pour Scarponi, il est très frais, je le fait donc attaquer en solitaire dès le premier col de la première étape, le colobien fait alors un magnifique raid solitaire, bien aidé par Scarponi qui bloque toutes les tentatives de contre des autres coureur intéressés par le gain de l'étape, à l'arrivée de cette étape il a quatre minutes d'avance sur le groupes des Leaders dans lequel se trouve Scarponi. J'utilise le même scénario dans l'avant dernière étape, et le résultat est le même, malgré une fringale a 5 km de arrivée, Serpa conserve quelques mètres d'avance sur un duo composé de Scarponi et de nibali, le maillot de meilleur grimpeur retombe donc sur ces épaules. la dernière étape servira de champ de bataille pour le podium, qui sera composé de Scarponi, Cunego et Zubledia, le basque ayant doublé Nibali et Ricco lors de cette dernière étape.

Le reste de la saison constituera en une chasse aux vicoires pour Scarponi durant laquelle il remportera la Route du Sud et près d'une dizaine de semi classiques Italiennes et Espagnoles.

La fin de saison sera marquée par une participation à la Vuelta où Scarponi épuisé par un très grand nombre de courses ne fera illusion pour la chasse au podium que la première semaine, remportant par la même occasion la troisième étape. Il finira tout de même neuvième (grillé par deux coureurs qui remontent grâce a des échappés fleuve dans les dernières étapes). Serpa réussira là aussi a ramener le maillot de meilleur grimpeur a Madrid.

Arrive ensuite les championnats du monde où je dirige l'Italie. La plupart des grands coureurs Italiens ont décliné l'invitation (dont Scarponi iconneutral ), mon meilleur coureur est Ricco qui est en très petite forme (environ 70 de forme). Le seul coureur qui est au meilleur de sa forme est un coureur de mon équipe, le jeune Francesco Ginanini. Après un bon début de saison (3 victoire + Top 10 a MSR), il s'était blessé par deux fois et avait manqué une très grosse partie de la saison, j'ai tout de même fait le pari de le sélectionner, en espérant que la forme revienne, et c'est chose faite. Ces mondiaux offrent un petit plateau, de nombreux grands coureurs sont absents, et seul Hushovd fait figure d'épouvantail. Je mène une première attaque avec Ricco, mais ce dernier ne creuse pas le trou, et se fait rapidement reprendre, je contre attaque avec Ginanini qui est accompagné de Voeckler, les deux coureurs s'entende bien, et l'écart est encore d'une minute a dix kilomètres de l'arrivée, derrière, personne ne prends la poursuite en charge, les deux coureurs vont donc se disputer la Victoire, et Ginanini meilleur sprinter que Voeckler s'imposera avec une marge confortable. Hushovd règle le sprint final.

Sur sa forme des mondiaux, Ginanini ira chercher une deuxième palce a Paris-Tours et une quatrième place Au Tour de Lombardie.

Voilà pour la saison 210, je mettrai le début 2011 avec mes nouveau coureurs dans u prochain post.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
id65
Administrateur
Nombre de messages : 27586
Localisation : Hautes Pyrénées
Date d'inscription : 12/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://velomontagne.fr/

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 15:55

Tu vas faire le Tour en 2011??

_________________
http://velomontagne.fr/
http://cyclomontagne.canalblog.com/ (en stand-by)




2e des pronos 2010
2e des pronos 2011
2e des pronos 2012
4e des pronos 2013
2e des pronos 2015
Vainqueur des pronos 2016

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 16:06

Saison 2011:

Effectif:



J'avais prévu de passer en difficile dès le début de saison, mais j'ai été un peu gourmand sur les transferts mr.green. , j'ai donc continué en Normal histoire d'avoir un matelas assez confortable pour ne pas être en faillite. Mais je repasse en difficile pour le Giro.

Mes objectifs perso sont de faire le doublé Giro-Vuelta avec Scarponi (au moins podium), un Top 10 avec Porte ou Fuglsang sur le Tour et de finir première équipe Italienne au Pro-Tour.

Le début de saison a été exceptionnel avec le doublé Paris-Nice Tirrenno-Adriaticco (Pauriol sur P-N et Scarpo sur T-A), j'ai ensuite raté mon premier objectif de peut a savoir un top 3 a MSR, malheureusement Pauriol finit 4 ème. J'ai ensuite enchainé sur le classqiues ou j'ai fiat du bon et du moins bon: Hagen gagne trois semi-classques et deuxième au Ronde, par contre j'ai pas fait de top 5 aux ardennaises (hagen 8 a l'Amstel et a Liège).
Après les Ardennaises je conserve mon titre en Romandie grace a Pauriol et Scarponi (pauriol devant ce coup-ci) et Serpa le Tour des Asturies, encore un bon signe pour le Giro.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 16:07

id65 a écrit:
Tu vas faire le Tour en 2011??

Oui, je suis monté en Pro-Tour (de peu), j'avais oublié de le signaler mr.green. , j'en prfite pour dire que Scarponi a été élu coureur de l'année et qu'il finit la saison avec 27 victoires.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
id65
Administrateur
Nombre de messages : 27586
Localisation : Hautes Pyrénées
Date d'inscription : 12/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://velomontagne.fr/

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 16:14

Pour les niveaux de difficulté, il y a deux choses séparées.
Un mode de difficulté pour le budget (tu gagnes autant que tu dépenses ou pas) et un autre pour la difficulté du management en course Wink
Donc normalement tu peux garder le mode normal sur les budgets et être en difficile en course.

Bien ça meilleur coureur de l'année.

Moi je n'ai jamais réussi, j'ai plusieurs fois fait 2e et/ou 3e mais jamais premier Razz

_________________
http://velomontagne.fr/
http://cyclomontagne.canalblog.com/ (en stand-by)




2e des pronos 2010
2e des pronos 2011
2e des pronos 2012
4e des pronos 2013
2e des pronos 2015
Vainqueur des pronos 2016

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 16:44

Giro 2011

Les premières étapes sont pour moi une occasion de découvrir mes adversaires pour la victoire finale, et surtout d'éviter de perdre du temps dans les contre la montre.

Niveau adversaires, le plateau de ce giro est nettement supérieur a celui de l'an dernier. En effet, si le Top 5 du dernier Giro n'est pas au complet (il manque Zubeldia et Ricco), de nouveau outsiders sont venu se joindre a la bataille au maillot rose. En tête des nouveaux arrivants, Ivan Basso semble être mon adversaire le plus dangereux, a ce coureur viennent s'ajouter Vinokourov, Luis Leon Sanchez, et Mickael Rogers pour ne citer qu'eux. A ces coureurs il faut ajouter Nibali qui a rejoint la Radioshack et Cunego qui lui est resté a la Lampre. Coté Français, on retrouve le coureur de la FDJ, Christophe Le Mével.

Niveau course, un outsider frappe d'entrée, puisque Luis Leon Sanchez s'adjuge la victoire lors du prologue. S'en suit une démonstration de la formation HTC-Columbia qui s'impose trois fois de suite, avec deux sprints vicoirieux d'André Greipel ainsi que le Contre la Montre par équipes. La cinquième étape est quand a elle remportée par Fabio Sabbatini malgré une attaque dans les derniers kilomètres de damiano Cunego et de Michele Scarponi, les deux premiers du Giro 2010 seront repris a ùoins de 2 kilomètres de l'arrivée.

Au général, Scarponi compte 30 secondes d'avance sur son principal rival a la victoire finale, son compatriote Ivan Basso.


id65 a écrit:
Pour les niveaux de difficulté, il y a deux choses séparées.
Un mode de difficulté pour le budget (tu gagnes autant que tu dépenses ou pas) et un autre pour la difficulté du management en course Wink
Donc normalement tu peux garder le mode normal sur les budgets et être en difficile en course.

Bien ça meilleur coureur de l'année.

Moi je n'ai jamais réussi, j'ai plusieurs fois fait 2e et/ou 3e mais jamais premier Razz

Je sait, mais j'ai surtout pris mode normal pour pouvoir gagner des courses et donc des primes

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
passenans
Maillot Jaune, Rose, Rojo 85%
Nombre de messages : 15259
Localisation : Sur mon vélo
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 17:45

Gringo c'est quoi ton équipe pour le giro ??
Tes coureurs sont a combien de forme ??

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 19:46

Équipe pour le Giro:

Leader: Michele Scarponi (Forme: 95)

Lieutenants/Électrons:
José Serpa (Forme: 96)
Leonardo Bertagnolli (Forme: 93)
Rémi Pauriol (Forme: 89)

Équipiers:
Alessandro Bertolini (Forme: 86)
Thomas Bertolini (Forme: 91)
Carlos José Ochoa (Forme: 94)
Jackson Rodriguez (Forme: 83)
Damiano Margutti (Forme: 97)

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
passenans
Maillot Jaune, Rose, Rojo 85%
Nombre de messages : 15259
Localisation : Sur mon vélo
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 19:48

Tu vas surement pouvoir mettre Pauriol, Serpa et Scarponi les 3 dans les 15 ou meme 10 !! Smile
Bonne chance Wink

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 20:50

Giro 2011


Étape 6:
Étape vallonnée, une arrivée en légère côte, après de petites bosses.

Dès le départ une échappée d'une dizaine de coureur part, au sein de celle ci se trouve Joaquin Rodriguez, même si dans le jeux il n'est pas aussi fort que dans la réalité, il vaut mieux éviter de lui laisser trop d'avance, ne serait-ce que pour jouer la victoire. A 90 kilomètres de l'arrivée, je fais rouler deux coureurs (Margutti, et T.Betolini). Dans la première bosse, Rodriguez attaque alors que l'échappée a encore 1'30" d'avance. Les autres équipes se mettent a rouler (Liquigas, Lampre et Oméga). Dans la deuxième bosse, Kolobnev attaque, Scarponi saute directement dans sa roue, suivi par Gilbert et Cunego. Malheureusement, obsédé par le général, je fais rouler Scarponi a bloc, et il se fait contrer avant le sommet par Cunego et Gilbert, dans la descente, Luis Leon Sanchez revient sur Scarponi, les deux collaborent et reviennent sur Cunego. Devant Gilbert file vers la victoire, Scarponi prends la roue de Sanchez alors que Cunego a encore quelques longueurs d'avance. Le sprint pour la troisième place est lancé par Sanchez, Scarponi le remonte, le double un instant, mais l'Espagnol en remet une couche, et prend les dernières bonifs pour une demi roue, derrière le peloton est bien revenu, et Bertagnolli prends la sixième place. Au final, seul Gilbert creuse des écarts, il fini avec 24 secondes sur Cunego, tout le monde est classé dans le temps du Piccolo Principe. Un coup pour rien donc.

Étape 7


Nous voici a l'étape des Strade Bianche, une nouvelle occasion de créer les écarts sur Basso qui n'a pas été prompt a réagir la veille.

Comme d'habitude, une petite échappée part dès le début, elle n'est composée que de quatre coureurs, aucun danger donc. Malgré ça, je fais rouler mes équipiers a 50 km de l'arrivée, non pas pour rattraper les échappés, mais pour asphyxier le peloton et faciliter l'attaque de mon Leader, sont mis a contribution Ochoa les deux Bertolini d'abord, puis Pauriol et Bertagnolli. Serpa n'étant pas en grande forme, je décide de simplement le garder au chaud dans le peloton, en vue du classement général. Scarponi par contre attaque dès le pied de la montée finale, comme la veille Gilbert et Cunego enchainent. Peut avant le sommet les deux attaquent, je met du temps a réagir, et laisse un écart qui ne sera jamais bouché. A l'arrivée, Cunego règle Gilbert au sprint et remporte l'étape, Scarponi fini a 40 secondes du duo, tandis que le pelton arrive 40 secondes après lui.

Au général, c'est Gilbert qui succède a Greipel, il est suivi par Cunego a 40 secondes et Peter Velits a 43 secondes. Scarponi est lui dixième a 1'24".

Voila le classement des favoris par rapport a Scarponi:
Cunego: - 40"
Kloden: +8"
Vinokourov: +11"
Nibali: +29"
Basso: + 58"

A la veille de la première étape de motagne, je possède donc près d'une minute d'avance sur mon principal adversaire, de bon augure donc, mais tout peut changer.

Passenans a écrit:
Tu vas surement pouvoir mettre Pauriol, Serpa et Scarponi les 3 dans les 15 ou meme 10 !! Smile
Bonne chance Wink

C'est vrai qu'avec eux je peut viser le classement par équipe, mais le principal aobjectif est la victoire de Scarponi, si il faut les sacrifier pour ça je le ferrais. Wink

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
passenans
Maillot Jaune, Rose, Rojo 85%
Nombre de messages : 15259
Localisation : Sur mon vélo
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 20:57

Oui en tout cas tu as des tres bon équipiers pour jouer la victoires final Wink

avatar
id65
Administrateur
Nombre de messages : 27586
Localisation : Hautes Pyrénées
Date d'inscription : 12/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://velomontagne.fr/

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 21:13

Belle bagarre en perspective sur ce Giro

_________________
http://velomontagne.fr/
http://cyclomontagne.canalblog.com/ (en stand-by)




2e des pronos 2010
2e des pronos 2011
2e des pronos 2012
4e des pronos 2013
2e des pronos 2015
Vainqueur des pronos 2016

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 21:37

Giro 2011

Étape 8:

Première étape de montagne et un arrivée au sommet en prime, en l'occurrence, il s'agit du Monte Terminillo.

L'étape part tranquillement, toujours une échappée de quatre coureurs, la routine quoi mr.green. . Comme la veille, je fais rouler mon équipe pour Scarponi, Bertagnolli emmène le peloton sur le plat, au pied de la montée, c'est Ochoa et Pauriol qui enchainent. Peu après le début de la montée, Kévin Seeldraeyers, qui s'était déjà mis en evidence de le final de la veille, attaque. Pauriol étant débordé, je fais rouler Serpa, il mène un très grand train, et decroche le peloton pour revenir rapidement sur le Belge. Voyant Serpa seul devant, je décide de l'utiliser comme relais pour Scarponi, l'Italien attaque donc, malgrés que l'on soit a 15 km du sommet. Même si Serpa est a bloc, et Scarponi relativement tranquille (Serpa a 99 et Scarpo a 80), c'est l'Italien qui prend la majorité des relais. Derrière, Basso et Cuengo reviennt puis le Leader de la Liquigas attaque, je fais directement contrer Scarponi qui creuse de gros écarts, il se retrouve rapidement avec trente secondes d'avance. Derrière lui se trouve un groupe de quatre coureurs: Basso, Cunego, Seeldraeyers et Serpa qui ne relaie pas. A 7 km du sommet, Scarponi a 50 secondes d'avance sur ce quatuor, mais Basoo et Cunego roulent très fort, et reviennent petit a petit, deuxième mauvaise nouvelle, Serpa est décroché. Les deux Italiens et le Belges rattrapent Scarponi a la flamme rouge, mais il parvient tout de même a s'imposer.
Il devance Basso, Cunego et le surprenant Seeldraeyers, derrière, Serpa s'est fait doubler par deux Coureurs de la caisse dépargne, Soler et Arroyo ainsi que par le jeune Masciarelli.

C'est une belle victoire pour Scarponi, mais je suis tout de même assez déçu de m'être fait reprendre toute mon avance.

Classement de l'étape:



Classement Général:

1) Cunego
2) Scarponi à 32"
3) Arroyo à 1'35"
4) Basso à 1'38"
5) Seeldraeyars à 1'43"

J'ai pas noté le classement de Nibali, mais il semble bien loin. iconneutral

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
Lidorien
P'tit Coureur UCI World Tour 34%
Nombre de messages : 1396
Localisation : France
Date d'inscription : 12/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Lun 30 Mai 2011 - 23:36

Belle Story , dommage que sur la fin Serpa est craqué et Scarpo n'est pas pu garder son avance mais bon ça met plus de suspense et ta pas le maillot Rose donc ça te motive tes dans la position du chasseur . Nibali bien loin ? mmm bizzare mais c'est bien pour toi . Et pour les 27 victoires de l'année 2010 avec Scarpo Good game Wink .

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 11:07

Giro 2011


Étape 9:

Une étape de plaine qui finit par un sprint en côte.

Pas grand chose dans cette étape, au sprint en côte j'essaye de faire un train pour lancer les sprint de Scarponi, malheureusement le train se désorganise et je lance le sprint a 3 km de l'arrivée, dommage car Scarponi semblait capable de gagner, il se fait seulement déborder dans les 500 derniers mètres. C'est Gilbert qui s'impose, Scarponi finit cinquième juste devant Cunego.

Étape 10:

Étape légèrement vallonnée, je tente l'échappée avec Bertagnolli, mais il se fait reperndre a 5 km de l'arrivée, Scarponi étant mal placé, il ne peut disputer le sprint un nouvelle fois remportée par Gilbert, il devance cette fois Cunego qui prends quelques secondes de bonification.

Étape 11:

Nous voici a l'étape de l'Aquila, si elle ne fera pas autant de changement que dans la réalité, il y aura quand même pas mal de dégâts.

En effet, dans la dernière grosse bosse située a 50 km de l'arrivée, la bagarre se déclenche, Cunego par tout seul, malgré le plat, personne ne le reverra, il finti avec 1'20" d'avance sur un premier groue dans lequel se troue Basso, et 1'30" sur Sarponi qui a crevé a 5km de l'arrivée.

Cunego prends un gros avantage, et semble être u adversaire coriace pour la victoire finale, les étapes de montagne qui se profilent vont être décisives.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 14:38

Giro 2011

Étape 12:

Étape de plaine, avec un petite bosse a dix kilomètres de l'arrivée.

Je tente le coup avec Scarponi dans la dernière petite bosse, mais tout les Leaders suivent, dans la descente il se détache avec Seeldraeyers et Basso, mais le trois sont repris a 1.5km de l'arrivée, Gilbert s'impose au sprint.

Étape 12:

Étape assez vallonnée, mais l'arrivée est a plus de 40 km du dernier sommet, et après une descente.

J'essaye quand même de créer des écarts dans cette dernière étape avant la montagne, et décide donc de placer Bertagnolli en point d'appui pour Scarponi. Il franchit les deux bosses en tête, et deerière Scarponi attaque dans la dernière côte, tout le monde le suit. Je décide donc de laisser Betagnolli devant pour jouer la victoire et Scarponi ne prends aucun relais. Malheureusement, Bertagnolli est repris par le groupe des favoris, où Kolobnev attaque, j'essaye de suivre avec Scarponi, mais il ne peut le reprendre, derrière seul Basso a embrayé, Cunego, Gilbert co. sont repris par le peloton. Kolobnev s'impose, et Basso règle Scarpon pour la deuxième place. Le peloton vient mourir sur les échappés, il n'y aura donc pas d'autres écarts que les Bonifs.

Au général, Scarponi est toujours deuxième a deux minutes de Cunego et 50 secondes devant Basso, Nibali est a cinq minutes de Cunego.

A noter que j'ai perdu Alessandro Bertolini dans l'étape 12.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 15:17

Étape 13

La deuxième étape de montagne relie Farrar a Asolo, avec le Monte Grappa comme seul col de la journée, mais quel col, 18km a 8%!

C'est sur cette étape que j'avais construit ma victoire l'an passé, et je compte bien renouveler l'exploit et reprendre le maillot rose a Cunego.

L'échappée du jour est constituée de 10 coureurs, parmi lesquels José Luis Rubiera, le coureur Portugais et loin d'avoir ses jambes de l'époque Armstrong, mais il peut tout de même constituer un danger pour le gain de l'étape, je fait donc rouler Ochoa dans la plaine et l'écart est de 2 minutes au pied de Monte Grappa. Dès les premiers pourcentages je fais attaquer Scarponi, cette première portion étant très pentue (plus de 10%), les écarts se creuse facilement et Scarponi possède plus d'une minute d'avance lorsqu'il termine son attaque. Derrière personne ne suit, seul Cunego fait rouler son équipe. Je décide de faire remonter Serpa, mais ce dernier se trouve au fond du peloton, il remonte petit a petit, mais va y laisser quelques précieuses forces. A 6 kilomètres du sommet, Scarponi possède six minutes d'avance sur le premier groupe, c'est alors que Cunego décide de réagier, immédiatement Serpa saute dans sa roue, il est accompagné d'un autre Lampre, les trois reviennent rapidement sur l'avant dernier rescapé de l'échappé matinale. A trois kilomètres, l'écart est repassé a 5 minutes, Cunego sort du groupe, et je met un peu de temps a faire réagir Serpa. Ce temps de réaction trop long empèchera d'accrocher la roue de Cunego qui passera avec cinq minutes de retard sur Scarponi et trente secondes d'avance sur le Colombien alors rejoint par Basso. Cunego fait alors une descente magistrale et reprend plus d'une minute a Scarponi, a vingt kilomètres, l'écart est alors de quatre minutes, derrière, Basso et Serpa sont a cinq minutes trente. Scarponi finit l'étape assez fatigué et cède encore trente secondes a l'arrivée sur Cunego, cela n'empêchera pas mon leader de faire coup double. Serpa quand a lui règle Basso pour le podium, il finit a 5'30". Si les écarts entre les cinq premiers sont déjà grands, les coureurs n'ayant pas réagit dans le col vont encore plus le payer. En effet, le cinqième (szmyd) termine a plus de dix minutes, quand au peloton où se trouve Nibali il pointe a près de quinze minutes, autant dire que beaucoup ont perdu le Giro aujourd'hui.

A général, Scarponi et donc Leader, il devance Cunego de 1'30", le Piccolo prinicpe semble d'ores et déjà être sont seul rival, puisque Basso a déjà plus de six minutes de retard. Serpa grâce a sa troisième place et quand a lui quatrième, mais a plus de dix minutes, derrière, les écarts entre le cinquième et le dixième sont assez faibles, puisqu'ils se tiennent en deux minutes.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
id65
Administrateur
Nombre de messages : 27586
Localisation : Hautes Pyrénées
Date d'inscription : 12/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://velomontagne.fr/

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 15:23

Le duel pourrait être beau à moins que tu domines outrageusement Cunego dans les autres étapes de montagne!

_________________
http://velomontagne.fr/
http://cyclomontagne.canalblog.com/ (en stand-by)




2e des pronos 2010
2e des pronos 2011
2e des pronos 2012
4e des pronos 2013
2e des pronos 2015
Vainqueur des pronos 2016

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 16:08

id65 a écrit:
Le duel pourrait être beau à moins que tu domines outrageusement Cunego dans les autres étapes de montagne!

Dommage mr.green.


Étape 14:

Sans aucun doutes l'étape reine du giro, avec l'arrivée au Sommet du Monte Zoncolan, l'an dernier, ce fut la seule étape de montagne qui m'avait échappé, j'ai donc une revanche a prendre.

L'étape comportant pas mal de petits cols, je décide de prendre l'échappé avec Bertagnolli, qui est deuxième derrière Scarponi au classement de la montagne. Malheureusement, l'échappée s'entend très mal, et Bertagnolli perd beaucoup d'énergie a rrattrper les attaquants dans les premiers kilomètres, dans la première côte, il lâché tout ses compagnons d'échappé, mais il est déjà épuisé avant le sommet de la seconde côte, il ne peut même pas disputer les points. Dans le peloton, Scarponi est facile il passe même troisième sans sprinter. Le peloton arrive groupé au pied du Zoncolan, Scarponi se trouve aux alentours de la vingtième position, le temps que je le fasse remonter, et Luis Leon Sanchez a déjà attaqué, Cunego et Basso sont dans un groupe de contre. Je fais donc attaquer Scarponi et Serpa, et si le Colombien s'arrête une fois Basso et Cunego rejoints, Scarponi quand a lui poursuit sont effort et double facilement Sanchez. Une belle bataille entre les leader se déroule ensuite, si Scarponi semble être un ton au dessus de tout le monde, les autres bataille avec force pour la deuxième place. Sanchez un peu présomptueux est vite repris par un groupe constitué de Basso, Cunego, Soler et Serpa. Ce groupe est rattrapé par Nibali, Seeldraeyers, Masciarelli et Arroyo. Voyant celà Cunego en remet une couche et est suivit par Basso et Soler, Serpa et Sanchez ne peuvent suivre. Plus tard dans la montée, Basso lâche Cunego et Soler au train, derrière sa part dans tout les sens et Serpa craque petit à petit, il ne peut suivre que Nibali. Sanchez quand a lui trouve la force de repartir et de distancer Arroyo Masciarelli et Seeldraeyers, les deux derniers continuant a se battre pour le maillot blanc. Au sommet, Scarponi devance Basso d'une minute trente, encore une minute après c'est Cunego qui franchit la ligne suivit de près par Soler.

Classement de l'étape:



Scarponi remporte donc l'étape reine du Giro et renforce sa mainmise sur la course au maillot rose. Derrière, chaque coureur va viser un objectif personnel, que se soit la deuxième place pour Basso et Cunego, la quatrième pour Serpa Soler et Sanchez ou encore le maillot Blanc pour Seeldraeyers et Masciarelli qui se tiennent en moins de trente secondes. Le contre la montre en côte pourrait apporter des éléments de réponse.

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.

avatar
Bumblebee
Directeur sportif UCI WorlTour90%
Nombre de messages : 20761
Localisation : Liévin ( 62 )
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 16:23

99998

avatar
passenans
Maillot Jaune, Rose, Rojo 85%
Nombre de messages : 15259
Localisation : Sur mon vélo
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 16:41

Bravo pour ta victoire !! Ce giro ne devrait pas t'échappé ! Wink
Et tres agréable a lire tes récits Wink

avatar
art39
Vainqueur E3 45%
Nombre de messages : 3500
Localisation : Sur la Fi'zi:k
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 16:43

C'est vrai que c'est cool de lire vos résumés, je vais ressortir le premier Pro Cycling Manager moi Very Happy

avatar
id65
Administrateur
Nombre de messages : 27586
Localisation : Hautes Pyrénées
Date d'inscription : 12/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://velomontagne.fr/

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 18:39

Bon bé pas de duel alors Razz Razz

Tu t'avances vers une belle victoire!! C'est moi ou le Giro est le GT le plus simple à remporter dans PCM??

_________________
http://velomontagne.fr/
http://cyclomontagne.canalblog.com/ (en stand-by)




2e des pronos 2010
2e des pronos 2011
2e des pronos 2012
4e des pronos 2013
2e des pronos 2015
Vainqueur des pronos 2016

avatar
passenans
Maillot Jaune, Rose, Rojo 85%
Nombre de messages : 15259
Localisation : Sur mon vélo
Date d'inscription : 21/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 18:57

Surement parce que c'est tres montagneux et qu'avaec un gars costaud en montagne <79 il y a moyen de faire de bons écarts meme en étant limite en CLM.

avatar
Gringo
Vainqueur Liège-Bastogne-Liège 55%
Nombre de messages : 7642
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli Mer 1 Juin 2011 - 21:46

Je crois surtout qu'il y a peu de gros coureurs qui s'y frottent, où alors ceux qui viennent ne sont pas toujours au Top (cf:Nibali ou Basso qui est meilleur en montagne que Scarpo).

_________________
Du début a la fin, qu’on m'ait aimé ou non, qu’on ait été impressionné par mes exploits ou non, qu’on ai vu ou refusé de voir en moi un champion d’exception, je suis resté Laurent Fignon. Rien que Laurent Fignon, moi et rien d’autre en somme. Ni un fantasme, ni une transposition. Juste un homme qui fit tout ce qu’il put pour se frayer un chemin vers la dignité et l’émancipation. Être un Homme.

Laurent Fignon: 1960-2010
Le Professeur m'a appris la passion du cyclisme.


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Story PCM 2010: Androni Giocattoli


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum International du Cyclisme :: Zone de Ravitaillement :: Pro Cycling Manager-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Sports et Passions | Cyclisme, Vélos